Archives de catégorie : CRÉATIVITÉ

DEUX CHOIX DANS LA VIE. PAS DIEU, PAS LE DIABLE

Il y a deux choix de souffrance, de douleur dans la VIE, que les gens sont libres de choisir sa propre souffrance sans l’aide de quelqu’un.
D’une part, il y a les gens qui choisissent la douleur qui Se lie avec la passivité, l’inactivité. Cette souffrance développe la frustration, l’angoisse, la tristesse, l’étroitesse chez ces gens. Ces derniers acceptent de souffrir, d’avoir une vie misérable parce que DIEU LE VOULU.

Je me demande est ce qu’UN DIEU pourrait être un MÉCHANT à ce point ?

d’autre part, nous trouvons des personnes qui ont choisi une douleur due au sacrifice pour RÉUSSIR dans la VIE. Ce sont des gens qui déploient des efforts énormes pour changer de vie. Ils se lèvent tôt et se couchent très tard, pour s’assurer qu’ils arrêteront de souffrir un jour. Et créer une famille épanouie, de voyager partout dans le monde, de partager avec les pauvres, d’aider les orphelins. C’est pourquoi, DIEU s’accompagne toujours ces gens sur le chemin.

VOUS avez le choix… à vous de décider si vous se liez à la souffrance de passivité, de l’inaction (inactivité) ou si vous acceptez de souffrir en vous sacrifiant pour changer cette douleur en bonheur. Parce que DIEU aime celui qui travaille, qui s’efforce, qui veut se changer. Et Ce même DIEU haïsse les paresseux, les dépendants. vous ne le savez pas, si DIEU PEUT HAÏR ? Dans ce cas, je vous l’ai dit …

Pour finir, je veux que vous le sachiez à partir d’aujourd’hui. Personne n’a pas le pouvoir de changer votre vie à votre place. Ni de prendre une bonne décision pour vous. Vous seule pouvez le faire et le bien faire à votre guise.

Si cette publication vous a aidée, n’hésitez pas à le partager et à vous ABONNER à notre plateforme de motivation MY RÉUSSITE via les liens ci-dessous

Blog
https://www.myreussite.com
Page Facebook
https://www.facebook.com/MYREUSSITE
Whatsapp
https://wa.me/50936633528

👨‍💻👨‍💻👨‍💻👨‍💻👨‍💻👨‍💻👨‍💻👨‍💻👨‍💻👨‍💻👨‍💻👨‍💻👨‍💻👨‍💻👨‍💻👨‍💻
Louisson LUCIEN coach de vie, auteur, web entrepreneur, manager …

LEÇON 5 pour vivre mieux dans la vie

Sur le chemin de la réussite, nous faisons face aux difficultés, aux découragements des proches, des amis, des collègues. Avoir le désir de changer notre vie attire des ennuis de toute sortes.

Le plus souvent ce sont ceux qui acceptent de ne pas baisser les bras qui réussissent leurs projets, leur vie. Pour garder le focus, Ces derniers ont dû pratiquer la philosophie de stoïcisme pour affronter tous les obstacles qui entravent leur chemin de la réussite.

C’est cette merveilleuse philosophie que vous avez besoin de pratiquer pour avoir réellement la vie désirée.

Voici ce que vous devez retenir sur la philosophie de stoïcisme.
« Une entrave à l’action favorise l’action. Ce qui se trouve sur le chemin devient le chemin ».
Cela vous enseigne à utiliser les obstacles, les difficultés, les déceptions, les abandons, les critiques à votre avantage. C’est un secret de la réussite.

Si la leçon 5 vous a faite du bien, les autres feront de même.
Aller sur la page louisson LUCIEN coach pour les découvrir.

Ne pas oublier ces boutons.
Abonner, partager, like, commenter

Comment avez vous appris à gaspiller LEs 24 heures de votre journée?

Arrêter de chercher une bonne réponse à la question, Car vous n’en avez pas.
Vous devriez savoir que
Tous les autres gens qui réalisent leurs RÊVES, ont le même 24 heures ⏰ que vous.

Si vos rêves sont toujours dans votre cervelle, C’est parce que vous ignorez complètement cette vérité qui suit :

* »Toutes les choses sont créées deux fois. D’une part dans la tête et D’autre part dans la réalité « *

Pour passer de rêve à la réalité il faut arrêter de gaspiller vos secondes, minutes, heures, jours, semaines, mois, années.

En parlant de gaspillage, dis moi, ce que vous avez prévu de faire ou de réaliser durant l’année 2019, est-il déjà accompli?
parce que nous sommes à 3 semaines avant la fin de l’année 2019.

🗣 Je veux des réponses…

*Votre coach veut vous aider à faire mieux pour l’année 2020.*

Comment réussir une année d’étude

Comment réussir votre année avec 4 STRATÉGIES
Est ce que vous êtes un élève, un étudiant ? si oui, cet article est pour vous. Mais avant, savez vous que se vêtir avec un uniforme , être assis dans une classe ne veut pas dire que vous êtes un élève. parce qu’il ya 4 habitudes incontestables à adopter pour être vraiment un élève, un étudiant…


1- tout d’abord, vous devriez faire une bonne gestion de la journée scolaire.
Pour le faire, vous avez besoin environ deux heures de temps chaque jour, après les heures des classes pour réviser les séances suivies en classe. Et tout le week-end vous faites une grande révision sur toutes les séquences vues au cours de la semaine. Pour finir, vous faites un coup d’oeil sur les notions qui seront aborder ultérieurement par le professeur dans la classe.


2- Ensuite, vous devriez travailler en équipe.
Les gens sont beaucoup plus productifs en équipe. Par exemple , quand plusieurs personnes réfléchissent sur un devoir, c’est qu’il y aura plusieurs pistes..plusieurs idées en peu de temps. C’est bon de faire équipe.


3- puis, vous avez besoin de jeter les croyances limitatives dans la mer.
Surtout dans notre société, les étouffeurs de rêve, les échoués ont tellement véhiculés que l’école n’est pas importante dans la vie. par exemple, Si lekol te bay ti malis patap al vann bè . Ou byen yo diw , si se ou ki plus renmen lekol. eske sel ou ka chanje peyi a . Yo di w sa se pou echwè vi ou menm jan avek yo. Depi yon moun ta manke di w yon bagay konsa , pa janm pale avel sou kont Coach LUCIEN.


4- Enfin, vous devriez vous récompenser pour vos efforts. Auto-récompense.
ne pas faire la même erreur que les autres gens. Ces derniers attendent toujours quelqu’un d’autre pour leurs récompenser. Dans ce cas, soyez différent, Si vous travaillez pour une bonne note, et vous l’avez certainement, offrir vous un petit cadeau, acheter vous quelques choses, profiter de la nature..

Je vous souhaite succès, réussite pour cette nouvelle année académique. si cet article vous aidé, Je vous prie de le partager à vos amis pour éviter les catastrophes scolaires…

3 astuces pour vivre mieux

Nous sommes le résultat de nos pensées. C’est notre imagination qui crée notre mode vie. soit une vie heureuse, soit une vie malheureuse. Pour vivre mieux pendant que vous êtes toujours vivant, il fallait que vous considérez les 3 astuces qui suivent.

1-Prendre le contrôle de votre pensée

La première partie consiste à prendre conscience de vos pensées. Beaucoup de personnes veulent contrôler tout. mais , ils n’en arrivent pas. Parce que c’est impossible de contrôler les phénomènes d’ extérieurs sans avoir maîtrisé complètement les choses d’intérieures. exemple; votre pensée, votre imagination, votre parole.

2-Éliminer vos croyances limitatives

Si nous n’arrivons pas à vivre mieux , c’est parce que nous sommes limités par des croyances, qui nous empêchent à comprendre la vie. Nous croyons que nous ne pourrions pas prendre des décisions pour changer notre vie. parce que notre destinée est déjà écrite quelques pas . Par exemple, si nous avons une vie malheureuse, c’est parce que Dieu l’a voulu, et Nous l’acceptons et ça devient une croyance qui nous empêche de prendre des initiatives pour vivre heureusement .  Éliminer toutes croyances limitatives pour …

3-Modifier votre perception des choses

Écouter ,

Quelques soit votre position sociale, votre cercle religieux, pour vivre mieux durant vos jours , il ne faut pas regarder l’écosystème avec vos yeux tout simplement. par exemple; les plantes , les hommes, les animaux sont des sources de méditation. C’est une erreur  de voir tous les jours ces éléments comme ils se présentent à vous. Vous savez qu’ils parlent , discutent avec vous . Ils apportent ce que vous avons besoin pour rester en vie. Changer votre vision des choses… commencer par regarder la nature avec votre esprit, non avec vos yeux

conclusion

Vivre mieux ne demande pas une énorme de sacrifices, ni des milliers d’euros. Cela commence à l’intérieur de nous. D’abord, par un contrôle systématique de nos pensées en acceptant de brûler symboliquement nos croyances, nos paroles qui nous limitent à voir les choses d’une autre manière de la façon qu’elle sont présentés
à nous.

si ce contenu vous a apporté de valeur, partager-le avec vos amis, vos proches, vos collègues. Et si toute fois, vous aimeriez donner votre avis , votre opinion, votre critique. je vous prie d’utiliser l’espace commentaire pour le faire !

COMMENT ÊTRE ORIGINALE DANS VOTRE PROJET

Les grands esprits se communiquent. Ça m’arrive souvent d’avoir une idée sans révéler celle-ci à  personne. Et à  mon grand étonnement J’ai rencontré d’autres personnes qui ont déjà cette idée et même sur le point de départ…c’est pour vous dire que, rien n’est vraiment nouveau sur la terre.

Mais, l’important, vous êtes unique , votre personnalité ne serait pas celle des autres. Pour faire la différence dans votre projet utiliser votre comportement, votre manière de voir les choses….dans ce cas

Votre idée sera la bienvenue  partout, le fait qu’elle parait originale, géniale aux yeux de toutes les personnes à qui vous allez la présenter.

Une chose que beaucoup de gens ont souvent tendance  à faire, c’est d’imiter quelqu’un d’autre presqu’à 100% en mettant de côté leur originalité  . Ce n’est pas tout à fait normal. Si vous imitez quelqu’un qui a déjà connu du succès dans le domaine qui vous intéresse, il est pour vous un exemple, bravo.  Autrement dit, cultiver l’originalité autant de fois que possible.
Parce que votre idée reflète votre sagesse, votre type de personnalité.

Pour réaliser des choses merveilleuses, il faut que ça vienne d’une idée, d’une pensée créative comme les hommes qui ont réussi avant. Il faut avoir des idées, des pensées sur un domaine que vous aimez. Et une idée bien nourrie, choisie par votre cœur, réchauffée par des réflexions finira par concrétiser. La meilleure façon d’être vous même, c’est d’être original tout en créant votre idée. C’est votre personnalité !

quelque soit ce que vous comptez faire, vous avez besoin de vous donner  à plus de 95/100 afin d’assurer votre place parmi les autres.

si notre article vous a aidé, prière de nous laisser un commentaire que nous serons très heureux de répondre! nous sommes là pour continuer à vous accompagner 

ou cliquer sur le bouton partager pour aider vos amis , comme nous venons de vous aider 

C’EST QUOI LE GPS DE VOTRE PROJET

Pour continuer sur le chemin du succès, après avoir eu votre idée, votre pensée, il vous faut un plan. C’est votre guide, votre GPS pour réaliser vos pensées, ce qui revient à dire le deuxième élément important constituant le système de la réussite que vous avez besoin dans votre aventure de la réussite c’est un plan.

Vous savez que le plan est un outil incontournable dans le cadre de la réalisation d’un projet, il vous permet de suivre la trajectoire réaliste de son évolution.

Puisque c’est vraiment important pour la réalisation de votre projet, je veux peser un peu làdessus, afin d’attirer votre attention. Un plan est l’outil qui sur lequel vous pourrez réussir votre pensée et cela vous donne la chance de trouver le financement pour que votre projet soit concrétisé. Il n y a pas d’autre moyen qu’un entrepreneur puisse expliquer ses intentions que dans son plan. De ce fait, pour faire un plan, je vais vous donner des questions que vous devrez poser sur votre pensée afin de schématiser votre plan. En voici ; D’où vient cette pensée ? Ou va-t-elle au juste ? Quel est le bien-fondé de cette pensée ? Combien faut-il de temps pour y arriver ?

Après avoir eu des réponses concrètes, cohérentes, hiérarchisées, automatiquement vous trouverez votre mécanisme qui serait un modèle en terme de stratégie, parce que à l’intérieur de vous il y a beaucoup plus de pouvoir que vous ne pouvez l’imaginer. C’est à vous de trouver les stratégies les plus efficaces que les autres.

Pour aller plus loin visiter notre bibliothèque

LES PORTES DE LA VRAIE CONNAISSANCE

Un Roi avait pour fils unique un jeune Prince
courageux, habile et intelligent. Pour parfaire
son apprentissage de la Vie, il l’envoya auprès d’un Vieux Sage.

“Eclaire-moi sur le Sentier de la Vie”, demanda
le Prince.

“Mes paroles s’évanouiront comme les traces
de tes pas dans le sable, répondit le Sage. Cependant
je veux bien te donner quelques indications. Sur ta
route, tu trouveras 3 portes. Lis les préceptes
indiqués sur chacune d’entre elles. Un besoin
irrésistible te poussera à les suivre. Ne cherche
pas à t’en détourner, car tu serais condamné à
revivre sans cesse ce que tu aurais fui. Je ne puis
t’en dire plus. Tu dois éprouver tout cela dans
ton cœur et dans ta chair. Va, maintenant. Suis
cette route, droit devant toi.”

Le Vieux Sage disparut et le Prince s’engagea
sur le Chemin de la Vie.

Il se trouva bientôt face à une grande porte sur
laquelle on pouvait lire “CHANGE LE MONDE”.

“C’était bien là mon intention, pensa le Prince,
car si certaines choses me plaisent dans ce monde,
d’autres ne me conviennent pas.” Et il entama son
premier combat. Son idéal, sa fougue et sa vigueur
le poussèrent à se confronter au monde, à entreprendre,
à conquérir, à modeler la réalité selon son désir.
Il y trouva le plaisir et l’ivresse du conquérant,
mais pas l’apaisement du cœur. Il réussit à changer
certaines choses mais beaucoup d’autres lui résistèrent.
Bien des années passèrent.

Un jour il rencontra le Vieux Sage qui lui demande :
“Qu’as-tu appris sur le chemin ?” “J’ai appris,
répondit le Prince, à discerner ce qui est en mon
pouvoir et ce qui m’échappe, ce qui dépend de moi
et ce qui n’en dépend pas”. “C’est bien, dit le
Vieil Homme. Utilise tes forces pour agir sur ce
qui est en ton pouvoir. Oublie ce qui échappe à
ton emprise.” Et il disparut.

Peu après, le Prince se trouva face à une seconde
porte. On pouvait y lire “CHANGE LES AUTRES”.
“C’était bien là mon intention, pensa-t-il.
Les autres sont source de plaisir, de joie et
de satisfaction mais aussi de douleur, d’amertume
et de frustration.” Et il s’insurgea contre tout
ce qui pouvait le déranger ou lui déplaire chez
ses semblables. Il chercha à infléchir leur
caractère et à extirper leurs défauts.
Ce fut là son deuxième combat.
Bien des années passèrent.

Un jour, alors qu’il méditait sur l’utilité
de ses tentatives de changer les autres, il croisa
le Vieux Sage qui lui demanda : “Qu’as-tu appris
sur le chemin ?” “J’ai appris, répondit le Prince,
que les autres ne sont pas la cause ou la source
de mes joies et de mes peines, de mes satisfactions
et de mes déboires. Ils n’en sont que le
révélateur ou l’occasion. C’est en moi que
prennent racine toutes ces choses.” “Tu as raison,
dit le Sage. Par ce qu’ils réveillent en toi,
les autres te révèlent à toi-même. Soit
reconnaissant envers ceux qui font vibrer en
toi joie et plaisir. Mais sois-le aussi envers
ceux qui font naître en toi souffrance ou
frustration, car à travers eux la Vie t’enseigne
ce qui te reste à apprendre et le chemin que tu
dois encore parcourir.” Et le Vieil Homme disparut.

Peu après, le Prince arriva devant une porte
où figuraient ces mots “CHANGE-TOI TOI-MEME”.
“Si je suis moi-même la cause de mes problèmes,
c’est bien ce qui me reste à faire,” se dit-il.
Et il entama son 3ème combat. Il chercha
à infléchir son caractère, à combattre ses
imperfections, à supprimer ses défauts, à changer
tout ce qui ne lui plaisait pas en lui, tout
ce qui ne correspondait pas à son idéal.
Après bien des années de ce combat où il connut
quelque succès mais aussi des échecs et des
résistances, le Prince rencontra le Sage qui lui
demanda :

Qu’as-tu appris sur le chemin ?”

“J’ai appris, répondit le Prince, qu’il y a en
nous des choses qu’on peut améliorer, d’autres
qui nous résistent et qu’on n’arrive pas à
briser.”

“C’est bien,” dit le Sage.

“Oui, poursuivit le Prince, mais je commence à
être las de ma battre contre tout, contre tous,
contre moi-même. Cela ne finira-t-il jamais ?
Quand trouverai-je le repos ? J’ai envie de
cesser le combat, de renoncer, de tout abandonner,
de lâcher prise.” “C’est justement ton prochain
apprentissage, dit le Vieux Sage. Mais avant
d’aller plus loin, retourne-toi et contemple
le chemin parcouru.” Et il disparut.

Regardant en arrière, le Prince vit dans le
lointain la 3ème porte et s’aperçut qu’elle
portait sur sa face arrière une inscription qui disait

“ACCEPTE-TOI TOI-MEME.”

Le Prince s’étonna de ne point avoir vu cette
inscription lorsqu’il avait franchi la porte la
première fois, dans l’autre sens. “Quand on combat
on devient aveugle, se dit-il.” Il vit aussi,
gisant sur le sol, éparpillé autour de lui,
tout ce qu’il avait rejeté et combattu en lui :
ses défauts, ses ombres, ses peurs, ses limites,
tous ses vieux démons. Il apprit alors à les
reconnaître, à les accepter, à les aimer.
Il apprit à s’aimer lui-même sans plus se comparer,
se juger, se blâmer.
Il rencontra le Vieux Sage qui lui demanda :

“Qu’as-tu appris sur le chemin ?”

“J’ai appris, répondit le Prince, que détester
ou refuser une partie de moi, c’est me condamner
à ne jamais être en accord avec moi-même.
J’ai appris à m’accepter moi-même, totalement,
inconditionnellement.”

“C’est bien, dit le Vieil Homme, c’est la première
Sagesse. Maintenant tu peux repasser la 3ème
porte.”

A peine arrivé de l’autre côté, le Prince
aperçut au loin la face arrière de la seconde
porte et y lut

“ACCEPTE LES AUTRES”.

Tout autour de lui il reconnut les personnes
qu’il avait côtoyées dans sa vie ; celles qu’il
avait aimées comme celles qu’il avait détestées.
Celles qu’il avait soutenues et celles qu’il avait
combattues. Mais à sa grande surprise, il était
maintenant incapable de voir leurs imperfections,
leurs défauts, ce qui autrefois l’avait tellement
gêné et contre quoi il s’était battu.

Il rencontra à nouveau le Vieux Sage. “Qu’as-tu
appris sur le chemin ?” demanda ce dernier.
J’ai appris, répondit le Prince, qu’en étant en
accord avec moi-même, je n’avais plus rien à
reprocher aux autres, plus rien à craindre d’eux.
J’ai appris à accepter et à aimer les autres
totalement, inconditionnellement.” “C’est bien,”
dit le Vieux Sage. C’est la seconde Sagesse.
Tu peux franchir à nouveau la deuxième porte.

Arrivé de l’autre côté, le Prince aperçut la
face arrière de la première porte et y lut

“ACCEPTE LE MONDE”.

Curieux, se dit-il, que je n’aie pas vu cette
inscription la première fois. Il regarda autour
de lui et reconnut ce monde qu’il avait cherché à
conquérir, à transformer, à changer. Il fut frappé
par l’éclat et la beauté de toute chose. Par leur
perfection. C’était pourtant le même monde
qu’autrefois. Etait-ce le monde qui avait changé
ou son regard ?
Il croisa le Vieux Sage qui lui demanda.

“Qu’as-tu appris sur le chemin ?”

“J’ai appris, dit le Prince, que le monde
est le miroir de mon âme. Que mon âme ne voit
pas le monde, elle se voit dans le monde.
Quand elle est enjouée, le monde lui semble gai.
Quand elle est accablée, le monde lui semble
triste. Le monde, lui, n’est ni triste ni gai.
Il est là ; il existe ; c’est tout. Ce n’était
pas le monde qui me troublait, mais l’idée que
je m’en faisais. J’ai appris à accepter sans
le juger, totalement, inconditionnellement.”

C’est la 3ème Sagesse, dit le Vieil Homme.
Te voilà à présent en accord avec toi-même, avec
les autres et avec le Monde.” Un profond sentiment
de paix, de sérénité, de plénitude envahit le
Prince. Le Silence l’habita. “Tu es prêt,
maintenant, à franchir le dernier Seuil, dit
le Vieux Sage, celui du passage du silence de
la plénitude à la Plénitude du Silence”.

Et le Vieil Homme disparut.

Texte de Charles Brulhart, Décembre 1995

Publié sur club positif

SANS VOTRE COEUR, VOUS BRISEZ VOTRE CERVEAU

 

J’ai rencontré tellement de personnes qui m’explique comment elles ont dû lutter pour réussir dans tel domaine. Mais ,elles ne peuvent pas arriver…

Je pensais à partager la réponse que je donnais ces personnes. A l’idée que ça pourrait vous aider aussi .

La solution est simple!

Il faut fixer ou orienter vos pensées, vos projets, ou vos idées vers un domaine qui vous intéresse vraiment, parce qu’en faisant une chose que vous aimez cela mettre à votre dispositions vos pouvoirs intérieurs qui vous faciliteront la tâche. Votre énergie serait doublée.

Comme ça vous ne ressentez presque pas la fatigue, l’ennui. Ensuite, s’il faudrait aller se coucher, vous n’aurez presque plus d’envie d’aller au lit sans avoir terminé une chose déjà commencée dans le cadre de la réalisation de votre projet. Le cœur ne vous laisse pas tomber, cela vous motive beaucoup plus à travailler parce que vous avez fait choix d’un domaine que vous aimez, une chose que vous prendrez à cœur.

C’est bien cela que beaucoup de personnes ne profitent pas de leurs pouvoirs intérieurs pour faire des choses qui peuvent féliciter par d’autre, qui serait influencer aussi les gens de leurs quartiers.

Mais, au lieu de s’occuper de leur propre situation, elles passent tout le temps à critiquer les autres. Sachez que la réussite d’une personne n’est pas votre réussite, c’est à vous de trouver vos idées pour réussir votre vie comme d’autres ont fait.

Laissez-moi vous dire que, la vie est appartenue à ceux qui savent lutter, à vous de combattre, c’est votre jeu, vous avez les manettes dans vos mains. Il faut gagner. Prenez votre responsabilité pour faire face à votre dragon, sans le laisser pas vous dévorer. Et sachez que les éléments du système de la réussite doivent être votre carte de jeux pour anéantir la pauvreté, la misère.

Si vous avez aimé ou Notre article vous a aidé. Nous vous invitons à le partager.